La CPNEFP

Qu’est-ce qu’une CPNEFP ? Commission Paritaire Nationale de l’Emploi et de la Formation

Il s’agit d’un dispositif paritaire de consultation et d’étude pour toutes les questions concernant l’emploi et la formation professionnelle dans une branche professionnelle. La CPNEFP des activités industrielles de boulangerie et pâtisserie a été créée le 10 octobre 2003.  

Composition de la CPNEFP

La commission est composée d’un collège salariés comprenant deux membres par organisation syndicale représentative sur le plan national, et d’un collège employeurs comprenant autant de représentants désignés par les organisations patronales de la branche. Tous les deux ans, chaque collège choisit parmi ses membres alternativement un Président ou un Vice Président, la première présidence étant assurée par la délégation patronale.  

Les missions de la CPNEFP

Sur l’emploi :

  • étudier la situation de l’emploi dans la branche professionnelle et de ses évolutions, notamment par un rapport annuel sur la situation de l’emploi
  • étudier l’évolution des qualifications et des emplois, notamment en regard des évolutions technologiques
  • collecter et examiner les informations concernant les statistiques des licenciements économiques intervenus dans la branche au cours de l’année lorsqu’ils concernent plus de 10 salariés dans l’entreprise

Sur la formation professionnelle : La commission est compétente sur tous les points évoqués par l’accord national interprofessionnel du 3 juillet 1991. Elle doit notamment s’attacher à traiter les points suivants :  

  • étudier les besoins de formation de la branche professionnelle et leur évolution
  • examiner les modalités de mise en oeuvre des orientations définies par la branche professionnelle en matière de formation professionnelle
  • participer à l’étude des moyens de formation, de perfectionnement et de réadaptation professionnelle existants pour les différents niveaux de qualification et faire toutes propositions aux pouvoirs publics et organismes intéressés sur les mesures propres à assurer l’utilisation de ces moyens
  • aider à l’insertion professionnelle des jeunes par la détermination et la mise en place de formations spécifiques et par la réalisation de démarches appropriées auprès des organismes publics de placement
  • concevoir, faire homologuer, valider les certificats de qualification professionnelle et autres certificats relatifs à la formation et à la compétence des salariés, existants ou à venir, correspondant aux besoins exprimés par la branche
  • suivre l’application des accords conclus dans le cadre de la négociation quinquennale de branche sur les orientations et les moyens en matière de formation professionnelle

 

Fonctionnement de la CPNEFP

La commission se réunit au moins 1 fois par semestre sur convocation du Président et du Vice-Président ou à la demande d’un tiers au moins des membres d’un collège, La FEB assure le secrétariat et collecte les questions de l’ordre du jour soumises en temps utile par les membres de la commission. Le président et le Vice Président approuvent l’ordre du jour avant diffusion de la convocation, accompagnée de tous les documents nécessaires à la préparation de la réunion.   Les frais de déplacement sont remboursés conformément au 2ème alinéa de l’article 9 de la convention collective des activités industrielles de boulangerie et pâtisserie.   La réunion ne peut se tenir qu’en présence de la moitié au moins des membres de chaque collège.   En cas de vote, chaque membre présent dispose d’une voix. Il peut également détenir un pouvoir émanant d’un membre absent appartenant au même collège.   La première réunion a pour objet principal de faire le bilan de l’année écoulée ; la seconde réunion doit au moins traiter du programme des actions à entreprendre l’année suivante.   La commission peut décider d’inviter toute personne à titre d’expert sur une question précise.   Il est établi un procès verbal de réunion, approuvé par le Président et le Vice Président, et transmis aux entreprises par le secrétariat. Chaque fois que nécessaire, les observations et avis de la commission sont transmis aux organismes compétents.