Le Plan de Formation

Quels avantages ?

Pour l’entreprise

  • Optimiser la performance et la compétitivité de l’entreprise
  • Développer les compétences des collaborateurs
  • Construire les parcours de formation en fonction des besoins de l’entreprise
  • Bénéficier d’un accompagnement et d’un financement sur-mesure si votre entreprise confie la totalité de ses contributions à Opcalim

Pour les salariés

  • Progresser professionnellement
  • Acquérir de nouvelles compétences
  • Accroître son employabilité
  • Envisager un parcours professionnel ou
  • une anticipation sur sa seconde partie de carrière

Quels publics ?

Tous les salariés de l’entreprise en CDD ou CDI quelle que soit leur ancienneté dans l’entreprise.

 

Quelles caractéristiques ?

Le plan de formation est un outil au service de la stratégie de l’entreprise, il permet :

  • d’identifier les compétences nécessaires au développement de l’entreprise,
  • de repérer les salariés qui ont besoin de formation et notamment lors des entretiens professionnels,
  • de concilier les besoins individuels et les objectifs de l’entreprise,
  • d’allouer les moyens adéquats en termes d’actions et de financement.

Ainsi défini, le plan de formation devient un outil de pilotage des actions de formation tout au long de l’année et un outil d’évaluation quantitatif et qualitatif pour une optimisation l’année suivante.

Le plan de formation distingue 2 catégories d’actions de formation :

  1. Des actions d’adaptation au poste ou liées à l’évolution, au maintien dans l’emploi. Elles sont mises en œuvre pendant le temps de travail et donnent lieu pendant leur réalisation au maintien de la rémunération par l’entreprise.
  2. Des actions de développement des compétences. Elles peuvent se dérouler en dehors du temps de travail, dans la limite, par année civile et par salarié, de 80 heures et sous réserve du versement par l’entreprise d’une allocation formation de 50% de la rémunération nette de référence.

Le plan peut également prévoir la possibilité de faire bénéficier vos salariés d’un bilan de compétences ou d’une validation des acquis de l’expérience (VAE).

Le plan de formation doit être soumis à une consultation ou à une information obligatoire (en respectant le calendrier fixé par le Code du travail) des instances représentatives du personnel :

  • Le Comité d’entreprise (CE), dans les entreprises de 50 salariés et plus.
  • Les délégués du personnel, dans les entreprises de 10 à 49 salariés.