La VAE

La VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) permet à une personne volontaire d’obtenir une certification (diplôme, titre à finalité professionnelle, Certificat de Qualification Professionnelle) en validant son expérience, sans nécessairement suivre une formation.  

La VAE, pour qui ?

Tout salarié peut réaliser une VAE et ce, quels que soient son âge, la nature de son contrat de travail, son niveau de qualification… Une double condition toutefois : l’expérience doit être en rapport avec la certification visée et atteindre une durée de 3 ans minimum (consécutifs ou non).

La VAE, pour quoi ?

Diplômes, titres à finalité professionnelle, Certificats de Qualification Professionnelle (CQP) : toutes ces certifications peuvent être obtenues par la VAE dès lors qu’elles figurent dans le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).   Comment vérifier qu’une certification figure dans ce répertoire ? En consultant le site : http://www.rncp.cncp.gouv.fr   La durée moyenne de la démarche s’étale de 6 mois à 1 an, selon les certifications.

 

Ainsi, il est possible d’obtenir l’un des trois CQP de la branche « Activités industrielles de Boulangerie-Pâtisserie » par la validation des acquis puisqu’ils sont enregistrés au RNCP :

 

Mais également le CQP interbranches des Industries Agro-Alimentaires, lui aussi enregistré au RNCP :

 

 

La démarche, valable pour ces 4 CQP,  se découpe en étapes-clés :  

 

La VAE en 10 ETAPES

Guide méthodologique de la mise en œuvre des CQP par la VAE

ETAPE 1 : Inscription du candidat par internet pour obtenir le dossier préalable

 

La demande d’inscription du candidat

 

  • En se connectant sur ce site internet  (www.formation-cqp-bvpi.com) les candidats ont accès à une série d’informations sur la démarche CQP par la VAE et à une fiche leur permettant de poser leur candidature pour obtenir le dossier préalable. Il s’agit d’une simple demande dans laquelle le candidat doit indiquer son identité, son adresse, la certification visée et le nombre d’années d’expérience (consécutive ou non) en rapport direct avec la certification visée >>> Accéder à la demande de dossier VAE en ligne
  • La demande du candidat à un CQP par la VAE parvient automatiquement au secrétariat de la VAE.
  • Le secrétariat de la VAE crée et adresse au candidat une attestation de dépôt de son inscription.

 

ETAPE 2 : Vérification de l’éligibilité et remise du descriptif de parcours individuel (DPI)

 

  • A ce stade, un seul critère est pris en compte par le secrétariat de la VAE qui a réceptionné la demande : le candidat doit avoir au moins trois années d’expérience (consécutives ou non) en rapport direct avec la certification visée. L’intitulé du ou des emplois occupés précédemment peut être différent de l’intitulé du CQP visé.
  • Lorsque ce critère est rempli, le secrétariat de la VAE adresse un descriptif de parcours individuel (DPI) et une grille d’auto-positionnement par courriel au candidat.
  • Le DPI et la grille d’auto-positionnement sont accessibles en téléchargement depuis la rubrique « Les Outils/DPI » du présent guide, pour chaque CQP disponible.
ETAPE 3 : Renseignement par le candidat de son auto-positionnement et de son DPI

 

La recevabilité comprend deux parties : l’auto-positionnement et le DPI.

Auto-positionnement

  • Il s’agit de proposer au candidat de remplir un auto-positionnement lui permettant d’indiquer, pour chacune des activités du référentiel emploi du CQP, si celle-ci a été réalisée ou non.
  • Il s’agit de s’assurer que le candidat a bien pris conscience de ce que le CQP recouvre en termes d’activités et de compétences.

Descriptif de parcours individuel (DPI)

  • Cette étape a pour objectif, au travers du DPI, de permettre au candidat de décrire ses différentes expériences professionnelles passées, d’indiquer les formations suivies précédemment et de présenter son projet professionnel.
  • Le secrétariat de la VAE dispose d’une grille d’appréciation qui garantit un même niveau de traitement de l’ensemble des DPI.
  • Si le DPI est incomplet, le secrétariat de la VAE retourne le dossier au candidat pour compléments.
  • Si le DPI est renseigné de manière complète, le secrétariat de la VAE adresse une attestation de réception du DPI au candidat et transmet le DPI au jury de VAE.
  • La grille d’auto-positionnement et le DPI sont accessibles en téléchargement depuis la rubrique « Les Outils » du présent guide, pour chaque CQP disponible.
ETAPE 4 : Analyse du dossier préalable et orientation du candidat

 

  • L’objectif de cette étape est de maximiser les chances de réussite de chaque candidat au regard des exigences de résultats sur chacun des domaines du CQP pour l’obtention de celui-ci (70% d’objectifs atteints sur chacun des domaines du CQP) et des éléments liés à l’expérience, au projet et à la faisabilité.
  • Le jury de VAE analyse le DPI à l’aide de la grille d’appréciation du DPI et décide de la recevabilité de la demande de VAE.
  • La grille d’appréciation du DPI est accessible en téléchargement depuis la rubrique « Les Outils » du présent guide, pour chaque CQP.
  • Au regard de la grille d’appréciation du DPI, le jury de VAE va effectuer une analyse globale de la recevabilité du dossier du candidat. Il apporte l’une des 2 réponses suivantes : Le candidat peut s’engager dans une démarche VAE et un dossier déclaratif lui est remis. Il lui est rappelé qu’il peut choisir un organisme accompagnateur de VAE préconisé par le secrétariat de la VAE ou sur une liste mise à disposition par les Points Relais Conseil en VAE. Le candidat a trop peu de chances de succès via la VAE, il est orienté vers un autre parcours plus adapté à son profil. Son dossier n’est pas recevable pour une démarche CQP par la VAE.
  • Le candidat reçoit par courrier un avis circonstancié sur son dossier préalable, si le candidat n’a pas encore choisi un organisme accompagnateur de VAE.
  • La décision est transmise par le secrétariat de la VAE à la CPNE pour archivage.
ETAPE 5 : Renseignement du dossier déclaratif par le candidat

 

Avant chaque nouvel accompagnement l’organisme accompagnateur de VAE aura préalablement pris connaissance :

  • des modalités d’évaluation décrites dans la démarche CQP par la VAE,
  • du présent cahier des charges,
  • du contenu des référentiels des CQP visés par les candidats.

Le dossier déclaratif se compose, selon les CQP d’un ou deux livrets. Le premier (livret A) balaye l’ensemble des activités du CQP, le second (livret B) amène le candidat à développer un thème, un sujet ou une mission permettant de mettre en valeur et d’argumenter des activités couvrant au mieux l’ensemble des domaines du CQP visé et de montrer son implication dans un projet ou une action professionnelle. Pour certains CQP, il n’existe pas de livret B. Celui-ci est remplacé par un entretien approfondi avec le jury. Le candidat bénéficie d’un accompagnement par un organisme accompagnateur de VAE qui va l’aider à décrire, analyser et formaliser son activité professionnelle et personnelle au regard de son projet de validation. Cet accompagnement pourra comporter des phases collectives, mais comprendra, dans tous les cas, une phase individuelle permettant de prendre en compte les besoins précis de chaque candidat. Le niveau de précision attendu pour la formulation des réponses aux questions du livret A, peut être affiné en s’appuyant sur les critères suivants :

  • La compréhension du sens du travail réalisé : la description effectuée par le candidat doit permettre de montrer que celui-ci comprend le sens de ce qu’il réalise et sera capable de le reproduire dans d’autres situations. (Une simple liste d’items est insuffisante).
  • La personnalisation des réalisations : des formulations commençant par JE seront préférées (pas de NOUS, ni de ON).
  • La description de réalisations concrètes : les explications, les termes utilisés peuvent parfois recouvrir des réalités différentes (exemple : « j’accueille les salariés » ne permet pas de savoir ce que réalise vraiment le candidat : comment accueille-t-il ? Pourquoi estime-t-il qu’il est important d’accueillir ? etc.). Il sera recherché des formulations simples et précises décrivant des réalisations concrètes.

Une préparation à la présentation du dossier devant les membres du jury est également prévue dans le cadre de cet accompagnement. Cet accompagnement s’étalera sur une durée maximale de 9 mois. Le dossier déclaratif, les livrets A et B sont accessibles en téléchargement, pour chaque CQP, depuis le présent guide, rubrique « Les Outils/Dossier déclaratif ».

ETAPE 6 : Vérification de la « présentabilité » du dossier déclaratif

 

Il s’agit, pour l’organisme accompagnateur de VAE, de vérifier que le candidat est prêt pour se présenter devant le jury à l’issue de son travail personnel encadré par l’organisme. Deux critères de présentabilité sont proposés :

 

  • la qualité des livrets A et B (niveau de description suffisant pour le livret A, plus qu’une simple succession de planches pour le livret B),
  • la réalisation d’une présentation orale à blanc.

Lorsque le candidat est insuffisamment prêt, l’organisme invite le candidat à différer son passage devant le jury pour se laisser le temps de compléter son travail.

ETAPE 7 : Dépôt du dossier déclaratif auprès du secrétariat de la VAE

 

  • Le secrétariat de la VAE réceptionne les dossiers et organise leur envoi vers les membres du jury.
  • Le secrétariat de la VAE adresse au candidat une attestation de dépôt du dossier déclaratif.
  • Le secrétariat de la VAE accompagne les membres du jury pour affiner la préparation de leur intervention.
ETAPE 8 : Analyse du dossier déclaratif par les membres du jury

 

  • À l’aide du guide du jury, chaque membre du jury donne un avis sur le dossier du candidat et prépare l’entretien oral.
ETAPE 9 : Entretien avec les membres du jury

 

  • Le jury est composé de deux représentants qualifiés des professions de la boulangerie viennoiserie pâtisserie nommés par la CPNE, l’un de l’organisation patronale et l’autre des organisations de salariés, ainsi que d’un représentant d’OPCALIM. L’organisme accompagnateur de VAE et – le cas échéant – un membre de l’entreprise peuvent être présents, à titre consultatif.
  • Le candidat peut utiliser les supports qu’il souhaite (rétroprojecteur, vidéoprojecteur, tableau de papier…), présenter des réalisations (objets, documents…).
  • Pour les CQP préparateur-vendeur en BVP et ouvrier qualifié en BVP, le candidat se présente, décrit sa situation, reprend de manière synthétique les informations de son dossier déclaratif (livret A). Les membres du jury engagent un échange avec le candidat (45 minutes maximum) sur la base du dossier déclaratif (livret A).
  • Pour le CQP responsable de magasin en BVP, le candidat se présente, décrit sa situation reprend de manière synthétique les informations de son dossier déclaratif (livret A), définit et explique le thème ou sujet développé dans le livret B d’approfondissement (20 minutes environ). Il peut utiliser les supports qu’il souhaite (rétroprojecteur, vidéoprojecteur, tableau de papier…), présenter des réalisations (objets, documents…). A l’issue de cette présentation, les membres du jury conduisent un échange de questions/réponses avec le candidat (20 minutes environ) pour mieux comprendre certains points du dossier déclaratif (demande d’informations complémentaires, précisions sur des aspects techniques, certaines activités ou propositions…) et/ou obtenir des informations complémentaires à la présentation orale du candidat tout en s’assurant que les principaux domaines de compétences sont maîtrisés.
  • Après avoir remercié le candidat, les membres du jury échangent entre eux pour s’accorder sur une appréciation commune sur les différents critères à l’aide de la grille de synthèse du jury. Ils décident ensemble de l’avis d’attribution qu’ils proposent à la CPNE et signent le document.

Le guide du jury et la grille de synthèse sont accessibles en téléchargement, pour chaque CQP, depuis le présent guide, rubrique « Les Outils/Dossier jury ».

 

ETAPE 10 : Délibération du jury de VAE

 

  • Le président du jury anime la délibération pour que le jury s’accorde sur une appréciation partagée.
  • Le jury délibère et décide de la validation ou non des différents domaines. Le président synthétise les commentaires en une formulation unique et décide de l’attribution partielle ou totale du CQP. Le jury est souverain quant à ses décisions. Il peut faire des préconisations en cas de validation partielle.
  • A l’issue de la procédure, le jury transmet les éléments de décisions à la CPNE via le secrétariat de la VAE. Après avis définitif de la CPNE, en cas de validation totale, un Certificat de Qualification Professionnelle est délivré au candidat. Dans le cas d’une validation partielle, une attestation est remise au candidat précisant les préconisations du jury.
  • Le Certificat de Qualification Professionnelle est imprimé et transmis au candidat par le secrétariat de la VAE.